Image
Logo de Solutions zen média
Corps

Le blogue

Même les meilleurs sites web ne sont pas éternels

vieille technologie

On me demande souvent quelle est la durée de vie d'un site web. La technologie, l'esthétique et la consistance dans la gestion du contenu sont importants à considérer.

Les ressources humaines

Lorsque la personne qui a l'habitude de faire les mises à jour sur le site web part en maternité, en maladie ou simplement pour un autre emploi, le remplaçant n'a pas nécessairement la même conception de son prédécesseur et ne sait pas toujours adéquatement comment le site fonctionne. Cela peut avoir des impacts sur la bonne santé du site WEB. 

Effectivement, j'ai souvent vu des sites se détériorer très rapidement suite à 3 ou 4 changements d'employé responsable du site dans une même organisation. Les éléments n'étant plus publiés au bons endroits, ni de la bonne manière, le fonctionnement du site et sa facilité d'utilisation s'en sont trouvés compromis. 

Technologie

Pour les sites qui ont beaucoup de fonctionnalités, il y a le volet technologique à considérer. Celui-ci peut fonctionner longtemps, mais au bout d'une dizaine d'années, il est possible que certaines fonctions soient désuètes.

Ce qui risque surtout de se produire, c'est l'émergence de nouveaux comportements ou de nouvelles technologies révolutionnaires qui n'auront pas été prévu dans votre site. Par exemple, l'utilisation grandissante des appareils mobiles en même temps que les écrans plats qui devenaient de moins en moins cher et de plus en plus gros. En 2 ans les sites adaptatifs sont devenus une nouvelle norme, pour pouvoir s'adapter tant aux petits qu'aux grands écrans. 

On ne sait pas quelle est la prochaine grande révolution qui deviendra une norme dans quelques années. Est-ce que c'est la réalité virtuelle? Les assistants virtuels par l'intelligence artificielle?

Esthétique

Comme dans plusieurs autres domaines, la partie artistique du site web va souvent suivre des tendances qui évoluent à chaque année. Ils évoluent parce que le langage et les thèmes de base fournissent des outils de plus en plus intéressants. Il y a eu la mode des coins super arrondis, l'utilisation de l'ombre à outrance, le retour au flat design, les formes géométriques, etc. 

On faisait aussi ce genre de choses il y a 10 ans, mais on devait découper des images et jouer de l'imagination. Ça prenait 8 images juste pour faire un tour arrondi ou avec de l'ombre et ça prenait plusieurs lignes de code pour faire des animations; on y passait des heures. Tout ça aujourd'hui se résume à 2 ou 3 mots-clés !

On peut aussi penser aux gros carrousels, les pages d'accueil qui montrent une grande image et les grands titres, qui défilent en diaporama. Les statistiques de visite montrent que peu de gens vont cliquer sur ces bannières, sauf peut-être sur la première affichée. Les gens sont impatients ou voient ça comme des annonces indésirables et les sautent. C'est pourtant encore vu et demandé très souvent mais en général on rend le contenu du carrousel accessible et en évidence de différentes manières pour s'assurer que les visiteurs passent tout droit sur du contenu important.

Il y a aussi différentes tendances qui changent tout le temps comme par exemple : 

  • plus ou moins de couleurs
  • des photos ou des formes abstraites
  • le look « scrap book »
  • utilisation des formes géométriques
  • plus ou moins d'animation

C'est un peu comme certaines enseignes de magasins qui vieillissent mieux que d'autres, c'est difficile de prévoir ce qui restera tendance longtemps. Voilà pourquoi il faut se faire à l'idée que le site n'est pas éternel et prévoir y faire des retouches ou des mises à niveau après plusieurs années.

Tout dépend du client, je refais certains sites presque en partie ou au complet à chaque année, tandisque d'autres ont conservé des sites vieux de plus de 10 ans.

21 mars 2021

Articles récents